Certificats d'énergie Travaux éligibles


Illustration de : Certificats d'énergie
Demander une
prime énergie


Financez vos travaux d'économies d'énergie

  • Les obligés doivent faire des économies d'énergie sous peine de payer une taxe.
  • Vos factures de travaux les intéressent: ils vous rachètent vos certificats d'économie d'énergie.
  • Profitez-en pour financer une partie de vos projets écologiques.
Calculez votre prime énergie!
Travaux éligibles

Quels sont les travaux éligible pour le dispositif des certificats d’énergie ?

Un grand nombre de travaux donnent droit aux certificats d'économies d'énergie. En règle générale, la plupart des travaux d'installation d'équipements permettant de réaliser des économies d'énergie sont éligibles.


Voici une liste non exhaustive des travaux d'économies d'énergie pris en compte par le dispositif des C2E :

Les travaux d'isolation :

  • Isolation des murs
  • Isolation de combles ou de toitures
  • Isolation des toitures terrasses
  • Isolation d’un plancher
  • Fenêtre ou porte-fenêtre complète avec vitrage isolant

Les travaux d'efficacité thermique :

  • Chaudière individuelle de type condensation
  • Programmateur d’intermittence pour un chauffage individuel à combustible
  • Robinet thermostatique

Les travaux utilisant les énergies renouvelables

  • Pompe à chaleur de type air air
  • Pompe à chaleur de type eau eau
  • Pompe à chaleur de type air eau
  • Chaudière biomasse individuelle
  • Appareil indépendant de chauffage au bois

Quelles sont les conditions pour qu'un particulier puisse profiter des certificats d'énergie ?

Les certificats d'économies d'énergie ne sont pas distribués facilement aux non-obligés.

Pour bénéficier du programme des certificats d'économies d'énergie et financer une partie de ses travaux, un particulier doit respecter les conditions suivantes :

  • Le logement dans lequel sont effectués les travaux doit être une maison individuelle ou un appartement, habitable depuis plus de deux ans.
  • Le particulier doit être propriétaire, locataire, bailleur ou occupant à titre gratuit d’un local à usage d’habitation.
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié.


L'actualité des certificats d'énergie

Vos questions